Il faut savoir aussi que les problèmes digestifs sont les premiers signes de déséquilibre, voire de maladie : la petite alarme qui nous montre que quelque chose ne vas pas. Si nous n’écoutons pas ce signal, inévitablement c’est le départ vers des maladies plus graves de tout type.

Pourquoi certains aliments  ne se mélangent pas entre eux ?

Car pour bien digérer notre système digestif prends en compte plusieurs critères, différents en fonction de chaque aliment ingéré :

– le temps de digestion,
– la mobilisation d’énergie nécessaire : certains aliments nécessitent beaucoup plus de temps et d’énergie pour être digérés.
– le milieu acido-basique digestif,  (voir les articles du blog sur l’équilibre acido-basique)

Quand on mange notre repas sans tenir compte de ces 3 facteurs, cela entraîne des fermentations, des putrescences, beaucoup d’acidité et de problèmes digestifs chez la plupart des gens.

Les mauvaises associations alimentaires

Evitez d’associer au cours du même repas :
Protéine forte  + Farineux fort car la digestion en milieu acide de la protéine bloque celle de l’amidon
Aliment Acide + Farineux au même repas car l’acidité inhibe l’enzyme salivaire (ptyaline qui permet la digestion des amidons et farineux). ex : pâtes ou riz à la sauce tomate…

 Combinaisons non favorables (en cas de non consommation de légumes verts) :

Protéines fortes Farineux forts
Viande, poisson, crustacés, œuf, fromage cuit Blé (pain, pâtes…), épeautre, orge, avoine, maïs, seigle, riz complet, sarrasin, millet

Les bonnes associations alimentaires

– une seule protéine à la fois : viande ou poisson ou œuf ou laitage ou légumineuse (lentilles ou pois ou haricots…),
– une seule céréale à la fois : quinoa ou riz ou blé (pâtes, pain) ou sarrasin…
– les fruits crus loin des repas : ½h avant ou au moins 3 h après.
Les fruits sont digérés en quelques minutes dans l’intestin, ils ne font que passer par l’estomac. Pris en dessert, ils y stationnent le temps de la digestion des autres éléments, ce qui entraîne fatigue après le repas, fermentations digestives, gaz intestinaux… Cela crée beaucoup d’acidité et de l’alcool… Certaines personnes ont découvert une cirrhose du foie alors qu’elles n’avaient jamais bu d’alcool…

Les légumes cuits ou crus se mélangent entre eux et s’associent favorablement avec tout, sauf certains aliments (miel, pastèque, melon…). Remplis d’enzymes qui nous permettent de digérer, ils sont nécessaires à tous les repas! Ils doivent représenter au minimum 50% de l’assiette.

Autres associations alimentaires

Acceptables sur le plan digestif (même si l’idéal est d’y associer des légumes de saison) :

Protéines fortes Amidons faibles
Viande, poisson, crustacés, œuf, fromage cuit Patate douce, pomme de terre, potimarrons, potirons, châtaigne, quinoa
Protéines faibles Farineux forts
Les légumineuses (tous les pois (petits, chiches, cassés…), soja, tempeh et tofu, lentilles, haricots (verts, rouges…), les algues, les oléagineux (amandes, noisettes, graines de chanvre, sésame…), champignons Blé (pain, pâtes…), épeautre, orge, avoine, maïs, seigle, riz complet, sarrasin, millet

Les fromages frais, yaourts (préférez ceux de chèvre et de brebis plus digestes à ceux de vache) peuvent être associés avec des fruits / légumes cuits ou crus, mais pas en fin de repas.

Fruits[*]
+ Légumes
+ Laitages, fromages (sans pain)
+ Oléagineux
Laitages
+ Fruits
+ Légumes
+ Oléagineux

[*] Fruits crus à consommer hors repas.  Les fruits cuits, sous forme de compote, peuvent être pris en guise de dessert. Melon et pastèque seront toujours pris seuls.

Toutes ces règles peuvent paraître rébarbatives quand on commence à s’intéresser aux associations alimentaires mais soyez confiants :

En appliquant ce régime alimentaire pendant un certain temps,  vous saurez quels aliments vous pouvez associer entre eux sans avoir à regarder cette liste; cela deviendra instinctif! Tout est une question d’habitude et de persévérance. Très vite, vous aurez envie de continuer car vous vous sentirez tellement mieux dans votre corps.

Si malgré tout, vous avez du mal à installer ces nouvelles habitudes de vie,
persévérez et faites vous accompagner par un naturopathe.

 BON APPÉTIT A TOUS

18 Commentaires

  • Lepoutre dit :

    Bonjour Vanessa, je suis totalement d’accord avec ce que tu écris, mais c’est rare de le lire ! On voit tellement de petit déjeuner dit sains mais qui mélange fruits frais avec miel, céréale, oléagineux …. et aussi des salades avec beaucoup trop de chose et des fruits, ou des repas très complexes à digérer ! Bref, je suis contente de lire ton article 🙂 Merci !!

    • Vanessa Lopez dit :

      Avec grand plaisir Juliette 🙂 Oui il est vrai que la plupart des gens associent souvent beaucoup d’aliments incompatibles dans leurs repas par méconnaissance. On nous apprends malheureusement que c’est ce qui est bien pour nous. Il n’y a cas regarder les menus dans les écoles, les maisons de retraites ou les hôpitaux… Très belle semaine 😉

      • Pavy dit :

        Bonjour vanessa depuis quelques temps je fais attention a l association des aliments. Je mange 1cc de miel au petit déjeuner depuis env 2 ans car depuis j ai vu une diminution importante de mon allergiecau pollen mais je ne suis pas sure q au petit dej ce soit le bon moment merci pour piur votre article de bons conseils belle journée emmanuelle

      • Vanessa Lopez dit :

        Bonjour Emmanuelle, le miel est un aliment santé et un antibiotique naturel très recommandé en naturopathie et en Ayurveda. Cependant il est recommandé de le prendre tout seul à jeun. Ou dans une tisane. Quand il est mélangé au reste du repas, par exemple sur une tartine de pain, il le fait fermenter et cela crée beaucoup d’acidité. Vous pouvez cependant tout à fait le prendre dès le réveil et attendre 30 minutes avant de prendre votre petit déjeuner. Bon appétit 🌞

  • lee dit :

    Bonjour,
    merci pour toutes ces informations riches d’enseignement; je souhaiterais cependant connaître votre avis sur la levure de bière maltée car je ne l’ai pas trouvée dans votre liste d’aliments (alcalinisants ou acidifiants).
    Merci

    • Vanessa Lopez dit :

      Bonjour Leelee, la levure de bière n’est pas alcalinisante, elle est acidifiante. Il est vrai qu’elle est très riche en minéraux mais elle ne convient pas à tous notamment à ceux qui ont la candidose car elle favorise le développement des levures et peut en excès déstabiliser la flore intestinale. Il peut être bien de la prendre sous forme de cure plutôt qu’en continue tous les jours.

  • Clavet dit :

    Félicitations pour votre page. Beaucoup d’informations pertinentes . Je veux suivre une cure detox avec jus vert. Sur une autre page (RÉGÉNÈRE) il est question dun melange avec persil, asperge, pomme, gingembre et cucurma. Je cru comprendre dans vos écrits que l’asperge etait acidifiant. Difficile d’y voir clair

    Vous n’abordez pas dans texte l’usage des épices. Avez-vous quelques choses à nous dire là-dessus?
    Merci à l’avance
    Denis du Canada

    • Vanessa Lopez dit :

      Merci Denis pour votre message. quand on parle d’acidité et d’alcalinité c’est toujours une question d’équilibre. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut plus apporter aucun aliment acidifiant. En plus un aliment peut être acidifiant chez certains et alcalinisant pour d’autre car notre capacité digestive et métabolique a aussi une influence. C’est pourquoi l’asperge comme les autres légumes soufrés peut être un peu acidifiante pour les personnes qui ne digèrent pas les légumes soufrés. Par ailleurs, il y a plusieurs niveaux d’aliments acidifiants. Les légumes (et encore plus quand ils sont crus) seront toujours beaucoup moins acidifiants que les protéines animales par exemple. Donc votre jus de légumes est très bien. Les épices sont très intéressants. Ils sont normalement tous alcalinisants. Il faut faire cependant attention au piment et au poivre qui ne réussissent pas à tout le monde et peuvent fragilise la paroi intestinale. Bien à vous.

  • causse dit :

    Bonjour et merci

    J ai pris connaissance du contenu de votre article dans le lien

    où vous evoquez juste l’importance de tenir compe des temps de digestion dans la chronologie des prises alimentaires

    Confiant dans votre conseil , je souhaiterais les connaitre , concernant chaque aliment ou type d’aliment .

    Bien àvous

    • Vanessa Lopez dit :

      Bonjour, le temps de digestion des fruits et des légumes est environ d’une demi heure. Celui des laitages des céréales et des légumineuses est d’environ 90 minutes. Pour ce qui est des protéines animales, il faut compte une digestion d’environ 1 heure pour l’œuf ou le poisson et cela peut aller jusqu’à 5 heures pour la viande. Voilà pourquoi associer plusieurs protéines animales entre elle au cours du même repas (et même un protéine animale + une légumineuse) va énormément allonger le temps de digestion du repas. Bien à vous.

  • Le Gal dit :

    Bonjour,
    Votre article est très intéressant.
    Comment fait-on pour l’avocat que l’on mange en début de repas ? Si c’est un fruit, il faut le manger 1/2h avant le repas ! Pas terrible…

    • Vanessa Lopez dit :

      Bonjour, pour les associations alimentaires, l’avocat est une exception car il est considéré comme un corps gras, vous pouvez donc tout à fait l’associer au cours d’un repas.

  • f. dit :

    Bonjour, je suis élève en naturopathie. Je viens de prendre connaissance de votre article sur les associations alimentaires. Je suis justement en train de faire des recherches à ce sujet puisque mes cours n’évoquent pas ce sujet. Pouvez-vous me dire si pour vous les conseils évoqués dans votre article sont à mettre en place au quotidien ou en régime temporaire?
    En vous remerciant,
    Charly

    • Vanessa Lopez dit :

      Bonjour, pour une bonne digestion, les bonnes associations alimentaires sont à mettre en place au quotidien. Vous pouvez tout de même garder un ou 2 repas par semaines ou vous ne les suivez pas quand vous êtes invités chez des amis par exemple. Je vous souhaite plein de succès en tant que naturopathe 😉

  • Anissa dit :

    Bravo pour cet article clair et logique!
    Est ce que donc il faut systématiquement banir le pain ( semoue, au levain etc..) avec de la viande

    • Vanessa Lopez dit :

      Bonjour, vous pouvez l’associer avec la viande si vous mangez plus de 50% de votre assiette en légumes (mais pas la tomate) et si vous ne mangez pas une autre céréale au cours du même repas.

  • verriere dit :

    bonjour bonjour
    je viens de commencer à tester les associations d’aliments mais j’avais une question. Du coup avec quoi se mange le pain ?

    • Vanessa Lopez dit :

      Bonjour, le pain étant un aliment acidifiant faisant partie de la famille des céréales, il est bien d’y associer à chaque fois des légumes. Les légumes doivent toujours être la base d’un repas. De ce fait vous pouvez choisir d’y associer une seule protéine parmi : oeuf, poisson, viande ou fromage.

Laisser un commentaire