Malgré une popularité grandissante en France, la naturopathie n’est toujours pas reconnue par la Sécurité sociale, et n’est donc pas remboursée par cette dernière. Et cela, même si elle est classée comme médecine* traditionnelle occidentale par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Pourtant, il existe des alternatives de remboursements pour la naturopathie, le Reiki.  et les médecines complémentaires.                                                                                                                       

Le remboursement de la naturopathie par les mutuelles

Depuis quelques années, de plus en plus de mutuelles prennent en charge le remboursement de la naturopathie et des médecines* douces, puisqu’elles ont compris les vertus de ces dernières, mais aussi l’intérêt que leur portent les Français depuis peu.

Pour bénéficier d’un remboursement de la part de votre complémentaire santé, il vous faut vérifier que la naturopathie, le Reiki ou toute médecine* alternative que vous pratiquez, est bien comprise dans les garanties. Si c’est le cas, demandez une facture à votre naturopathe puis envoyez là à votre organisme assureur qui se chargera des remboursements. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez changer de mutuelle afin de bénéficier d’un remboursement pour les médecines* non conventionnelles. Certains sites peuvent vous aider à trouver la mutuelle qui sera adaptée à vos besoins.

Les remboursements proposés par les mutuelles se présentent généralement sous deux formes :

Le forfait de remboursement par acte

Le forfait de remboursement par acte correspond au fait que votre complémentaire santé définit un montant de remboursement par séance, pour un nombre défini de séances de médecine* parallèle, la naturopathie et le Reiki inclus.

Ainsi, si votre mutuelle vous propose un remboursement à hauteur de 30 € par séance de médecine* complémentaire, pour 5 séances par année, et que le tarif de votre naturopathe est de 70 € par consultation, vous serez donc remboursé de 30 € pour les 5 premières séances. Soit un remboursement de 150 € sur les 350 € que vous coûteront les 5 séances de naturopathie. A la sixième séance, vous ne serez plus remboursé et tous les frais seront à votre charge.

Cependant, il faut savoir que ce forfait prend en compte toutes les médecines* douces que vous pouvez pratiquer. Ainsi, si vous consultez un énergéticien, un chiropracteur, un sophrologue, ou tout autre professionnel, seules les 5 premières séances dont vous enverrez les factures seront remboursées, toute médecine douce incluse.

Le forfait de remboursement annuel

Le forfait de remboursement annuel correspond, quant à lui, à un budget alloué par votre complémentaire santé spécialement pour les médecines* naturelles. Ce budget peut aller jusqu’à 250 € par an en fonction des mutuelles et peut être utilisé comme vous le souhaitez.

Si vous ne pratiquez que la naturopathie, que le tarif de ces séances est de 70 €, et si le budget dont vous bénéficiez par an est de 150 €, alors vous pouvez demander le remboursement complet de vos deux premières séances de naturopathie. Pour la troisième, vous pourrez être remboursé des 10 € restants de votre cagnotte. Après cela, tous les frais engendrés suite à des séances de médecine holistique resteront à votre charge.

Là encore, ce forfait est dédié à toutes les médecines* intégratives comprises dans votre contrat. Ainsi, si vous souhaitez être remboursé pour autre chose que la naturopathie, cela sera déduit de votre budget annuel.

Les Chèques Santé, une alternative au financement de la naturopathie et du reiki

Les Chèques Santé peuvent aussi être une alternative au financement de vos séances de naturopathie si votre praticien a adhéré à ce dispositif. A l’image des chèques vacances ou des tickets restaurant, le Chèque Santé est un titre prépayé financé par certaines entreprises pour leurs salariés, mais il est complètement dédié aux dépenses de santé allant de la médecine générale aux médecines* douces, sans oublier la naturopathie et le Reiki.

A SAVOIR : malheureusement depuis mars 2019, les chèques santé n’existent plus et ne peuvent donc pas financer les séances de naturopathie et de Reiki.

*Information importante : le terme « médecine » utilisé dans l’article est pour faciliter la compréhension du lecteur car ce terme est souvent employé pour les pratiques naturelles. Il convient de noter qu’elles ne se substituent en aucun cas à la médecine conventionnelle. Elles viennent en complément de la médecine allopathique. Les praticiens de « santé » n’établissent pas de diagnostic (mais plutôt des bilans de vitalité) à l’inverse du médecin qui lui seul est habilité à modifier ou supprimer votre traitement médical. Ils ne soignent pas mais vous accompagnent à avoir une meilleure hygiène de vie.

* Vanessa Lopez n’est ni médecin, ni guérisseur. Elle n’établit pas de diagnostic, si vous suivez un traitement médical, seul votre médecin traitant est habilité à le modifier ou le supprimer.